Explications précises sur le viager libre

Fonctionnement du viager libre

Le viager libre est une forme de transaction particulière lors de laquelle le crédirentier perd la jouissance de son bien. Ce dernier peut donc être mis librement en location ou habité par le débirentier. De ce fait, le viager libre est le type de transaction en viager le plus plébiscité par les acheteurs. Il demeure toutefois marginal puisque les vendeurs ont en général recours au viager pour pouvoir continuer à résider chez eux. Par conséquent, les ventes en viager libre concernent majoritairement des résidences secondaires ou autres biens non occupés par le vendeur.

Les deux parties sont libres de convenir entre elles des modalités de paiement. Ainsi, l’acheteur a la possibilité de payer le bouquet à l’achat, et de verser le reste du montant du bien sous forme de rente viagère. Notons toutefois que le prix d’un viager libre est de 25 à 50%, selon l’âge du vendeur, plus important que celui d’un viager occupé.

Un intérêt économique et fiscal pour le vendeur

Ainsi, il apparait qu’un des avantages du viager libre par rapport au viager occupé, est de proposer un prix de vente supérieur. De plus, le vendeur bénéficie de revenus réguliers tout en évitant les litiges locatifs. Enfin, il ne paie ni les charges ni les taxes comme la taxe foncière ou encore la taxe d’habitation, rattachées au bien vendu. Par conséquent, c’est à l’acheteur de s’acquitter de ces frais. Le viager libre revêt donc un intérêt aussi bien économique que fiscal pour le vendeur.

Une transaction intéressante pour le débirentier...

Une transaction intéressante pour le débirentier, aussi bien dans le cadre d’une résidence principale que d’un investissement locatif.
Notons que les banques refusent généralement de prêter de l’argent dans le cadre d’un achat en viager. Ainsi, le viager libre peut être intéressant, d’une part, comme résidence principale dans la situation de personnes possédant en capital le montant du bouquet mais ne pouvant bénéficier d’un emprunt bancaire. D’autre part, c’est un placement attractif puisque le versement des rentes viagères est compensé par les loyers issus de la location du bien. Par conséquent, même si le contrat dure plus longtemps que prévu, cela ne représente pas de perte réelle pour l’investisseur.

Copyright © 2019 - Solution de création de sites Internet éditée par EPIXELIC - Administration