Le viager libre : un mode de cession avantageux

Le viager libre est certainement la forme de viager la plus plébiscitée par les investisseurs. Il permet notamment au débirentier de profiter immédiatement du logement.

Le juste milieu entre départ et abandon

Un propriétaire contraint de quitter sa résidence principale de manière définitive au profit d’une structure spécifique de type résidence seniors ou EHPAD, se préoccupe généralement de savoir ce que va devenir son logement, d’autant plus si celui-ci a une valeur sentimentale. Il se refuse donc le plus souvent à l’abandonner définitivement. Ainsi, le viager libre apparait être la solution idéale dans cette situation.

Un niveau d’autonomie appréciable

La vente en viager libre est une solution avantageuse permettant au crédirentier de percevoir immédiatement un bouquet. Il reçoit de plus, une rente mensuelle, garante de son autonomie financière, et ce, jusqu’à la fin de sa vie. Cette rentrée d’argent permet  de s’acquitter de diverses charges annuelles (assurances, taxes ou travaux de rénovation) et de couvrir tout ou une partie des coûts liés à la maison de retraite. Pour espérer toucher des mensualités conséquentes, les spécialistes recommandent de recourir à ce mode de transaction dès l’âge de 85 ans.

Qu’en est-il de la donation ?

La donation est une alternative à une vente en viager libre, surtout dans le cas où les proches du crédirentier en sont les bénéficiaires. Cette seconde solution permet de simplifier les démarches administratives de succession et offre au logement une nouvelle vie. De plus, la donation permet à son bénéficiaire, selon son lien de parenté avec le donataire, de bénéficier d’abattements fiscaux.

L’essentiel à savoir sur le viager libre

Le viager apparaît comme un bon moyen de faire face à la précarité des retraites.  Parmi les différentes formes de viager proposées,  le viager libre fait partie des choix offerts.

Le principe du viager libre

Moins répandu que le viager occupé, le viager libre se distingue du premier au niveau de l’occupation du bien vendu. En effet, en viager libre, le vendeur perd ses droits sur le bien immobilier dès la signature du contrat de vente. Le nouvel acquéreur sera libre dès cet instant de mettre l’immeuble en location ou d’en faire sa résidence principale. Un des avantages principaux du viager pour l’acheteur étant de pouvoir continuer à résider dans le bien, le viager libre est rare. C’est donc une option intéressante pour les biens immobiliers qui ne sont pas utilisés comme résidence principale.

Les points forts du viager libre

Peu de vendeurs choisissent cette option. Néanmoins, elle offre des avantages intéressants pour eux. En effet, par rapport au viager occupé, le prix de vente est bien plus élevé. Le montant est majoré de 25 à 50% selon l’âge du vendeur.  La rente viagère se calcule plus facilement et correspond à la totalité du prix de vente qui est transformée en rente.  Par conséquent, la rente d’un viager libre est plus importante celle d’un viager occupé. De plus, le vendeur n’aura plus aucune charge ni taxe à payer sur le logement.

Pour l’acheteur, un viager libre est intéressant dans le cas où il choisit de faire du bien immobilier sa résidence principale et qu’il n’est pas bénéficiaire d’un crédit immobilier plus favorable. C’est également une excellente option pour ceux qui désirent investir dans le locatif.

Les risques du viager libre

Le viager libre peut représenter une belle opportunité mais peut toutefois comporter des points négatifs. Contrairement au viager occupé, en viager libre, le vendeur propriétaire perd la jouissance de son bien dès que le contrat de vente a été signé. Il est important de signaler que même si le vendeur est en maison de retraite, ses descendants perdent également tous les droits sur le logement dès la conclusion de la vente.

Si le vendeur perd l’usage de son bien, l’acheteur, lui, écope de toutes les taxes, travaux et charges diverses. C’est une des raisons pour lesquelles, ce type de viager n’est pas très courant, sauf pour les habitations de petite surface. Enfin, plus le prix sur le marché est élevé, plus le prix de la vente augmentera. L’acheteur sera donc un peu perdant d’un point de vue financier.

Copyright © 2019 - Solution de création de sites Internet éditée par EPIXELIC - Administration